Bahati Lukwebo excommunié du FCC par ses pairs

Steeve Mbuyi il y a 2 mois

Modeste Bahati Lukwebo est radié du Front Commun pour le Congo (FCC). La décision déjà en cogitation a finalement été prise ce lundi à l'issue d'une réunion co-présidée par Néhémie Mwilanya, Emmanuel Ramazani Shadary, Aubin Minaku et Alexis Thambwe Mwamba.

C'est Jean Lucien Busa qui a lu le communiqué annonçant la radiation de l'autorité morale de l'AFDC-A. Avant d'être cette décision, le sénateur avait été suspendu pour une période indéterminée. Une suspension que beaucoup voyait comme étant déjà une exclusion qui ne disait pas son nom.

En réponse à cette suspension, l’AFDC-A avait annoncé qu’elle reprenait son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des associations de la société civile ainsi que d’autres regroupements et partis politiques.

Aussi, lle Front Commun pour le Congo (FCC) donne sept jours aux élus de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) pour confirmer ou non leur appartenance à la famille politique de Joseph Kabila.

Pour rappel , l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo revendique 145 élus dont 44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs et 7 vice-gouverneurs. Ce regroupement, annonce son chef, demeurera dans la majorité et va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, selon l’une des décisions de la conférence des présidents des partis et personnalités de l’AFDC- A qui s’était réunie le 10 juillet à Meriba Hôtel, à Kinshasa.

Jusque-là, Modeste Bahati reconnaît 13 frondeurs dont un sénateur et leur demande d’conséquents et de renoncer à leur mandat acquis sous le label AFDC-A. Elle avait rappelé qu’à l’issue du scrutin du 30 décembre, elle était l’une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1000 000 de suffrages exprimés en sa faveur, soit exactement 1 243 326.

post

post