FORMATION DU GOUVERNEMENT : LES FEMMES EXIGENT LE STRICTE RESPECT DE LA PARITÉ

Steeve Mbuyi il y a 7 mois

La dynamique "50% des femmes ou rien" est allé échanger avec la présidente de l'assemblée nationale. Elles exigent que soit pris en compte le stricte respect de la parité homme femme lors de la formation du prochain gouvernement.

C'est une exigence conformément à l'article 14 de la Constitution. Dans un entretien ce mercredi avec l'honorable Présidente de l'Assemblée nationale, une délégation des femmes du Sud-Kivu, membres de cette dynamique ont demandé que la loi électorale soit révisée pour exiger le respect de la parité homme-femme dans la composition des listes des candidatures aux différents postes.

Pour elles, le prochain gouvernement à investir par le parlement doit comporter autant de femmes que des hommes. Les femmes du Sud-Kivu ont également demandé la création par le parlement d'un fond national d'indemnisation et de prise en charge des victimes des violences et agressions sexuelles.


post

Pour rappel, le dernier gouvernement, celui de Bruno Tshibala comptait moins de femmes. Il avait six femmes (cinq ministres et une vice-ministre) contre huit (cinq ministres et trois vice-ministres) dans le gouvernement précédent.

Ledit gouvernement était composé de 59 membres, et les femmes représentaient 10,3%.

post