Session Parlementaire Africaine : Jeanine Mabunda, Invitée d'honneur

Gaëtan Magalano il y a 1 semaine

C'est à Midrand en Afrique du Sud que la 3e session parlementaire Africaine de la 5ème législature a levé les rideaux ce lundi 07 Octobre 2019.

Invitée d'honneur, la Présidente de l'Assemblée Nationale de la RDC, a profité de l'occasion pour exprimer la solidarité de la RDC à tous les frères et sœurs africains qui se retrouvent dans une situation de vulnérabilité extrême.

" Je lance un appel à tous les États africains à plus de protection des femmes et des jeunes, et à nos partenaires, d’accroitre leur soutien en faveur des pays qui abritent les réfugiés." a déclaré Jeanine MABUNDA.

post

Pour la speaker de la chambre basse du parlement, l'Afrique dispose d'un potentiel énorme en termes des ressources humaines, naturelles et énergétiques pour apporter des réponses à ces défis.

Selon, la présidente Mabunda, les dirigeants ont le devoir d'offrir à la jeunesse des opportunités en termes d'emploi pour que la peur du lendemain soit bannie.

Devant ses pairs du continent, la première femme a être élu au perchoir de l'Assemblée Nationale a brossé en quelques mots l'alternance pacifique qui a eu lieu au sommet de l'Etat en RDC, une première pour l'Afrique centrale sans crépitement des balles. Elle a également évoqué la mise en place du gouvernement Sylvestre Ilunga ilunkamba fruit d'accord FCC - CACH.

" Les leçons nous renseignent que les conflits politiques mal négociés finissent aux conflits armés et créent des déplacés internes" a martelé élu de Bumba.

Tout en félicitant l'UA d'avoir réglé le problème de parité au sein du parlement panafricain, Jeanine Mabunda invite les États a envoyé auprès du parlement panafricain une délégation parlementaire composée d'au moins 2 femmes sur les 5 membres.

Avant son exposé, le Président du Parlement Africain, Roger NDOKO DANG a appelé les pays africains à s'unir pour faire face aux defis.

" il ne peut jamais y avoir de prospérité là où il n'y a pas d'unité. Nous devons nous unir pour combattre la violence transfrontalière, le terrorisme et d'autres défis auxquels le continent est confronté." a t- il souligné