Lisette Kabanga, parcours atypique d'une combattante nationaliste

Becky Bila il y a 3 mois

De l'université à la politique en passant par l'entreprenariat et les oeuvres sociales, cette épouse et mère de famille est autant éprise d'amour et de passion tant pour sa famille, que pour son pays et son prochain. Sa vocation élargie l'a conduite à côtoyer divers secteurs de la vie, qui lui ont valu des connaissances variées et une attention particulière à l'Homme de manière générale.

Femme au foyer conjugal, femme au foyer social

post

Née le 10 décembre, Lisette Kabanga Evoloko , épouse et mère de famille, elle est licenciée en marketing. Amoureuse de la connaissance, Lisette Kabanga a fait plusieurs formations, notamment la théologie du mariage des familles, le lancement des entreprises et élaboration des projets, l'organisation des événements, et très bientôt, une maîtrise en relations publiques à l'Université de Montréal au Québec, au Canada.

Passionnée du travail et de l'autonomie, cette femme "discrète" est aussi entrepreneure dans plusieurs domaines et chef d' entreprise. Elle reste convaincue que le travail est la clé du succès. Un homme, une femme autonome, est gage de développement d'une nation dit-elle.

Femme au " grand coeur ", on l'a aperçue plus d'une fois dans des œuvres caritatives. Aide auprès des femmes, des jeunes filles, des veuves et veufs. Pour Lisa, venir en aide à son prochain ne devrait pas être l'apanage d'un groupe de personnes, mais de toute personne éprise d'amour et de compassion.

Mais aussi, pense-t-elle, tendre sa main à son prochain, n'est rien d'autre que répondre à un ordre divin, c'est son côté de femme chrétienne, car, croyante et pratiquante, elle place sa foi en DIEU de qui elle dépend, dit-elle.

Femme politique hors-paire, elle est fidèle à son combat

post

Fille d'un député honoraire, Lisette a grandi dans une atmosphère de famille qui a développé en elle un caractère révolutionnaire et novateur. Sa curiosité constructive dans la politique du pays, l'a conduite petit à petit dans sa carrière politique.

Passionnée du changement, elle intègre L'UDPS en 2011, au sein duquel elle sera tout de suite découverte à travers ses actions visant au développement intégral de la population congolaise, particulièrement celle de la jeunesse.

Ses perspectives et ambitions par rapport à sa nation l'ont rendue fidèle à son parti et sa patrie. Bien que s'étant installée au Canada depuis des années, Lisette Kabanga ne pense pas servir le Congo en tant que diaspora, mais bien en tant que Congolaise de Kinshasa car c'est une rêveuse passionnée du Congo

Elle ne se sent pas ministrable à cause de ses aqueintances avec Félix Tshisekedi. Son rapprochement avec le chef de l'État ne peut lui prévaloir un poste dans la formation du gouvernement, estime-elle, car elle estime que c'est une question discrète et exclusive du chef de l' État. 

Très attachée à Félix Tshisekedi avec qui elle partage la même vision politique, elle affirme combattre pour l'instauration effective d'un État de droit au pays.

Quant au mariage FCC-CACH, Lisette opine une question de volonté politique entre les deux mouvances pour le bien du peuple. Elle pense que cette coalition devrait davantage exister pour le bien de la population Congolaise.

Une rêveuse passionnée du Congo

Son plus grand regret est celui de l'ignorance de la force motrice du développement d'un pays qu'est la jeunesse. Cette dernière est un grand champ d'investissement. Ainsi, elle reste d'avis que l'investissement en la jeunesse devrait s'accentuer. Mais aussi, que la jeunesse Congolaise devrait être plus consciente de son pouvoir de changement dans le présent et dans le futur.

La paix, la paix et rien que la paix dans toute la RDC, c'est son rêve pour ce pays qu'elle dit chérir, non par intérêt quelconque, mais par amour. Et pour que cela arrive, elle table sur le travail, l'amour et l'action dans le temps.