Incendie à Kingabwa : la famille du défunt dément les propos du bourgmestre

Lynn Mazianda il y a 1 semaine

C’est dans la journée du lundi 07 Octobre, qu’un jeune garçon âgé de 20 ans a été calciné lors d’un incendie qui a eu lieu dans sa résidence famille située au quartier Kingabwa dans la commune de Limete.

Face à cette situation, le bourgmestre de la commune de Limete, Douglas Kulu a déclaré sur Top Congo le lendemain de l’incendie que le premier résultat de l’enquête reçu fait état d’un suicide volontaire.

« Nous avons dépêché une équipe mais, c’était tard, l’habitation a été complètement consumée. Y a quelqu’un qui habité, un père de famille mais curieusement c’est le jeune seul qui a été calciné complétement. 

C’est très étrange et le premier rapport administratif qui m’est parvenu hier, fait état d’un suicide. La victime, elle-même est le premier suspect. Les enquêteurs ne se basant pas sur une seule piste, vont enquêter pour trouver comment le jeune homme a été calciné dans sa propre maison. Les personnes interrogées disent que la victime menacée déjà y a quelque jour de mettre fin à sa vie et voilà on est là » a dit le bourgmestre de Limete sur Top Congo.

post

Les propos démentis par la famille qui à son tour parle d’un incendie dont la cause reste incertaine et que la victime infirme de son état, était dans sa chambre et ne pouvait rien faire.

« Papa était à la boutique, et maman après avoir fini de cuisiner est allée vers lui pour l’appeler à la table. Tout est passé dans un temps réduit juste après le déplacement de maman. Le feu a commencé par sa chambre et il ne pouvait pas se sauver si ce n’est que crié. 

Le temps de lui venir en aide, le feu était déjà dans toute la maison. Nous n’avons pas seulement perdu tous nos biens, mais aussi notre frère de 20 ans. Nous invitons tous à respecter notre douleur » précise la sœur de la victime.

Entre temps, les enquêtes se poursuivent pour trouver la vraie raison de cette tragédie afin de mettre fin aux rumeurs.

post